Le doyen de la faculté de médecine vétérinaire de l’université Ondokuz Mayis remporte le prix de l’Éducation en recherche sur les animaux


Tout comme la Déclaration d’Helsinki qui a durablement modifié le paysage éthique de la recherche clinique humaine, la Déclaration de Bâle s’est donné pour objectif de rassembler les acteurs de la communauté scientifique afin de poursuivre et de mettre en oeuvre des principes éthiques tel celui des 3R partout où des animaux sont utilisés. Par ailleurs, elle s’engage pour une plus grande confiance, ainsi qu’une meilleure transparence et une meilleure communication des activités concernant le délicat sujet de l’expérimentation animale. Fondée le 5 octobre 2011, la Société de la Déclaration de Bâle met tout en oeuvre pour promouvoir la Déclaration de Bâle. voir galerie de photos...

 

Déclaration de Bâle



Les signataires, des chercheurs et des scientifiques oeuvrant dans le secteur des Sciences de la Vie, s'engagent à ce que les principes dits des 3R (Replace, Reduce, Refine) soient respectés en tout temps. C’est-à-dire que l'expérimentation animale, si prévue et effectueée dans le cadre de leur activités, le soit avec un maximum de souci pour l'animal. De plus, ils promettent de fournier des informations réelles et transparentes au public sur l'expérimentation animale.

En contrepartie, les scientifiques soussignés s'attendent à ce que la collectivité reconnaisse l'utilité fondamentale des ces expérimentations pour la médecine, aujourd'hui comme demain.

  A gauche: Prof. Michael Hengartner, recteur de Université de Zurich
Au milieu: Prof. Dieter Imboden, ancien président passé du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique
A droite: Prof. Stefan Treue, directeur du Deutsches Primatenzentrum, Göttingen
 

Le journal d'informations (SRF1) 6 juillet 2010 – sous-titres en anglais